Les risques du numérique pour la santé et la qualité de vie au travail

image

La CCI de Tarbes a organisé le 23 septembre un colloque sur numérique et santé au travail, j’y étais et je vous en partage quelques enseignements.

Le numérique a un impact considérable sur la santé mais aussi sur la nature de travail qui est effectué. Ainsi, sans conscience des risques liés à cette nouvelle technologie, elle peut contribuer à dégrader fortement l’intérêt du travail et plus largement la qualité de vie au travail à cause :

  • d’activités plus morcelées et plus administratives
  • de moins de contacts humains
  • de la multiplication des outils et leur évolution régulière.

Enfin, la position assise devant un écran n’est pas favorable à la santé, surtout sur des temps longs et répétés. Elle est source de troubles :

  • musculosquelettiques
  • ophtalmologiques
  • de l’attention
  • du sommeil
  • de la mémoire
  • de l’anxiété

En résumé, numérique sans conscience n’est que ruine de l’âme et de la santé … Et malheureusement que ce soit dans la sphère personnelle ou professionnelle, ces risques sont rarement au cœur des préoccupations. C’est le sens de la création de l’association Attention Hyperconnexion représentée à ce colloque par un de ses fondateurs : Thibaud Thomas. Il attire notre attention sur la dimension polymorphe de l’impact du numérique sur nos sociétés. Il rejoint ainsi la préoccupation de l’équipe Koweb pour que le numérique soit vraiment au service des dynamiques collectives. Et sur ce sujet complexe et transversal, nous avons besoin d’apprendre ensemble.
Un bon début est de bien se demander ce que l’introduction d’un nouvel outil ou d’un nouvel usage va avoir comme conséquences sur l’organisation. A ce sujet, Thibaud Thomas a fait le même constat que moi, c’est encore trop rare. C’est pour cela qu’à Koweb nous insistons sur l’importance du rôle de facilitation numérique.

2 J'aime